voulez
vous
vivre ?

fr | en
Actualités
Une ancienne usine de dentifrice transformée en laboratoire de l'alimentation durable

Une ancienne usine de dentifrice transformée en laboratoire de l'alimentation durable

Lifestyle
Agence de La Rochelle / Ile de Ré
Posté le 21/05/19

Plus de dix ans après le départ des derniers salariés de Natalys, le château de Nanterre s’offre un nouveau destin. Temple de la pâte dentifrice du Dr Pierre du début du siècle dernier à la Seconde Guerre mondiale, il devient celui de l’alimentation de demain. L’endroit accueille peu à peu de nouveaux pensionnaires, start-up, associations et entreprises socialement innovantes, tous acteurs de l’économie sociale et solidaire.

Ouvert à tous, le projet nommé « Foodentropie » est notamment un lieu de vie, de rencontre et d’échange, un espace de restauration et de découverte avec une programmation événementielle innovante, riche, pédagogique et ludique autour du bien manger.

Pas moins de seize mois de travaux auront été nécessaires pour réhabiliter dans les règles de l’art le château. Avant même d’attaquer la réhabilitation des 2 000 m² répartis sur cinq niveaux, le bâtiment en briques rouge construit il y a 116 ans a dû être audité, sécurisé, curé et désamianté. C’était un cas très particulier, une friche avec un bâtiment classé aux Monuments Historiques auquel il fallait trouver de nouveaux usages tout en respectant le passé et l’histoire industrielle du bâtiment.

Un loft surprenant !

Actualités

Nos actualités associées

Actualités
PAD Paris Art + Design PAD Paris Art + Design
Posté le 01/04/19 PAD Paris Art + Design
Le PAD, rendez-vous incontournable pour les amateurs et collectionneurs d’art et de design, revient pour une 23ème édition prometteuse du 4 au 7 avril 2019. Comme chaque année, les plus prestigieuses galeries françaises et internationales investiront le Jardin des Tuileries et transformeront ce lieu culte en un gigantesque cabinet de curiosités. L’évènement maintient son cap en se renouvelant avec des exposants de qualité, venant d’horizons très divers. De l’architecte d’intérieur autodidacte Thierry Lemaire à la galeriste Carole Decombe, ou encore François-Xavier Chamagne, transfuge des Puces de Saint-Ouen. Cette saison, les marchands cherchent à se distinguer en proposant des pièces qui reflètent leur goût très personnel, anticipant ainsi sur les tendances de demain. Visiteurs, amateurs, décorateurs ou prescripteurs de style viennent tous pour chercher la perle rare et piocher des idées d’aménagement intérieur. Le magnétisme du PAD reste donc l’invitation à pénétrer dans une collection personnelle et discerner les aspirations esthétiques et plastiques d’une époque. Il offre un écrin intimiste à ceux qui, par héritage et par passion, ont élu les Arts Décoratifs et le Design des XXème et XXIème siècles comme le cœur de leur collection. Et pour la troisième année, Marie-Laure Jousset, Conservatrice en chef Honoraire du Design du Centre Pompidou et Présidente du Jury du PAD Paris, sera entourée des meilleurs collectionneurs, conservateurs, architectes et décorateurs passionnés de design pour décerner le Prix du Stand, le Prix du Design Contemporain et le Prix du Design du XXème siècle.
Lifestyle
Agence de La Rochelle / Ile de Ré
Une ancienne usine de dentifrice transformée en laboratoire de l'alimentation durable Une ancienne usine de dentifrice transformée en laboratoire de l'alimentation durable
Plus de dix ans après le départ des derniers salariés de Natalys, le château de Nanterre s’offre un nouveau destin. Temple de la pâte dentifrice du Dr Pierre du début du siècle dernier à la Seconde Guerre mondiale, il devient celui de l’alimentation de demain. L’endroit accueille peu à peu de nouveaux pensionnaires, start-up, associations et entreprises socialement innovantes, tous acteurs de l’économie sociale et solidaire. Ouvert à tous, le projet nommé « Foodentropie » est notamment un lieu de vie, de rencontre et d’échange, un espace de restauration et de découverte avec une programmation événementielle innovante, riche, pédagogique et ludique autour du bien manger. Pas moins de seize mois de travaux auront été nécessaires pour réhabiliter dans les règles de l’art le château. Avant même d’attaquer la réhabilitation des 2 000 m² répartis sur cinq niveaux, le bâtiment en briques rouge construit il y a 116 ans a dû être audité, sécurisé, curé et désamianté. C’était un cas très particulier, une friche avec un bâtiment classé aux Monuments Historiques auquel il fallait trouver de nouveaux usages tout en respectant le passé et l’histoire industrielle du bâtiment. Un loft surprenant !
Lifestyle
Agence de La Rochelle / Ile de Ré