voulez
vous
vivre ?

fr | en
Actualités


voulez
vous
vivre ?

Actualités

HÔTEL PANORAMA 360 À MÂCON PAR L'ARCHITECTE D'INTÉRIEUR CAROLE CHABERT HÔTEL PANORAMA 360 À MÂCON PAR L'ARCHITECTE D'INTÉRIEUR CAROLE CHABERT
Le luxueux hôtel Panorama 360, 4 étoiles, prend place dans un bâtiment chargé d’histoire au centre de Mâcon : l’ancien hôtel des Postes. L’architecte d’intérieur Carole Chabert, du cabinet Innove Design, collabore avec Vescom et propose une décoration à la fois riche, contemporaine et raffinée dans un lieu centenaire.  Vous y retrouverez des revêtements muraux et tissus d’ameublement Vescom qui habillent les 6 étages du complexe, des espaces communs et 69 chambres spacieuses. Certains codes couleurs étaient sélectionnés, comme le noir et l’or, l'architecte a donc travaillé des codes forts et les a délimités par des lignes prononcées. Aussi, « il fallait conférer à l'ensemble une décoration hors norme, à l'image du bâtiment extérieur et loin des chaînes hôtelières », explique-t-elle. Cerise sur le gâteau, un « skybar » sur le toit de l’hôtel offre une vue imprenable sur la ville de Mâcon, la Saône et le Mont-Blanc pour les plus chanceux.   Un Hôtel qui ravira les férus d’architecture contemporaine.
Immobilier
Agence de Paris
Conseils des notaires, l'info familiale et patrimoniale pour tous Conseils des notaires, l'info familiale et patrimoniale pour tous
Dans son nouveau numéro, en kiosque depuis le 4 juillet dernier, le magazine Conseils des notaires vous donne rendez-vous pour réussir tous vos projets familiaux et patrimoniaux. Au sommaire : un dossier spécial "Changer de vie" qui décrypte toutes les démarches et vérifications juridiques indispensables avant de se lancer dans la création d'entreprise, de s'expatrier ou encore de s'installer en milieu rural. Retrouvez également tous les prix de l'immobilier dans les stations balnéaires de l'Hexagone ainsi que des conseils pratiques pour acheter un bien en bord de mer, comprendre le statut du gardien d'immeuble ou encore faire baisser la note des frais de notaire. Enfin, par l'entremise d'Olivier THONON, vous découvrirez comment Vincent rentabilise sa propriété en la louant régulièrement pour des tournages de clips, films, des shooting photos ou événements, grâce à l'agence Elux du groupe Ateliers, Lofts et associés.
Immobilier
Agence de Paris
La spectaculaire transformation de Miami La spectaculaire transformation de Miami
En quelques années, Miami s’est imposée comme une destination culturelle et touristique majeure. Devenue une capitale hype, elle a échappé à son destin de ville provinciale en misant sur l’art et le design, mais aussi sur l’architecture, levier de sa spectaculaire transformation. En effet, la ville est devenue un terrain de jeux pour les promoteurs et les architectes qui se pressent pour y investir ou y laisser leur empreinte. Les chiffres donnent le tournis – 148 tours ont été construites, 102 sont actuellement en chantier –, alors que, rappelons-le, Miami compte moins d’un demi-million d’habitants. Aujourd’hui, il fait bon investir à Miami, véritable porte d’entrée de l’Amérique latine aux Etats-Unis. L’architecture avant-gardiste, vivement encouragée afin de conforter ce statut à part, nourrit la concurrence féroce que se livrent les promoteurs. De nouvelles architectures et des design plus spectaculaires les uns que les autres viennent donc s’ajouter au décor de Miami, au côté des beach houses colorées au bord de l’océan ou encore des immeubles Art déco. Et ce n’est que le début.
Immobilier
Agence de Paris
Le Jardin Suspendu, l'immense rooftop végétal, de retour à Paris pour une saison 2019 Le Jardin Suspendu, l'immense rooftop végétal, de retour à Paris pour une saison 2019
Suite au succès de la première édition en 2018, le Jardin Suspendu revient pour une saison 2 ! Installé sur le toit d’un parking de Paris Expo Porte de Versailles, dans le 15ème, le plus grand rooftop végétal de France annonce son retour, avec toujours sa vue panoramique à couper le souffle, pour le 13 juin 2019 ! Souvenez-vous, en 2018, le Jardin Suspendu avait séduit pas moins de 160 000 visiteurs en proposant un ensemble d'animations et d'espaces : food court, des bars (bière, champagne, vodka...), un cinéma en plein air, des DJ sets ainsi que des cours de yoga ! Côté espaces végétalisés, Le Jardin Suspendu avait mis le paquet avec citronniers, oliviers, érable japonais, bacs fleuris de Bora, Delphinium, Penstemon, ou Cosmo...  En 2019, l'équipe compte à nouveau nous éblouir en proposant, dans une version renouvelée, tout ce qui a fait son succès en 2018. Le Jardin Suspendu saison 2 dévoilera ainsi une expérience hybride avec un "food court, des bars pour tous les goûts, des DJ sets affutés et des coins et recoins pour s'installer en toute tranquillité. Le tout à l'air libre et à la lumière naturelle, perché à 27 mètres de hauteur sur son toit de parking". Allez, encore un peu de patience avant de profiter à nouveau des joies du Jardin Suspendu !   Le Jardin Suspendu, saison 2   Du 13 juin au 8 septembre 2019  Accès : En face du 40 Rue d'Oradour sur Glane, 75015 Paris
Lifestyle
Agence de Paris
Le TWA Hotel ouvre ses portes dans l’ancien terminal de New-York JFK Le TWA Hotel ouvre ses portes dans l’ancien terminal de New-York JFK
Après seize années d’inactivité, l’iconique terminal de la TWA à l’aéroport de New-York JFK reprend du service avec l’ouverture ce mercredi 15 mai 2019 du TWA Hotel, un hôtel directement intégré à l’aéroport et rempli de détails rétro qui vous replongent dans l’univers 60’s de la compagnie américaine aujourd’hui disparue. Les concepteurs de l’hôtel ont particulièrement soigné les détails de la décoration du hall d’entrée jusqu’aux chambres, en passant par l’espace musée, la terrasse panoramique avec piscine donnant sur le tarmac, sans oublier l’incontournable bar à cocktail dans un véritable avion. Avec 512 chambres, 8 bars, 1 centre de conférence et 1 rooftop avec piscine donnant directement sur le tarmac, le TWA Hotel fait revivre le bâtiment dessiné par l’architecte américain d’origine finlandaise Eero Saarinen en 1962 pour Trans World Airlines. L’ouverture du TWA Hotel offre une possibilité d’hébergement au cœur de l’aéroport new-yorkais et de nombreux services qui devraient faire la joie des nostalgiques et des passionnés d’aviation mais aussi des voyageurs d’affaires qui trouveront ici un espace unique pour accéder facilement à leur vol via le tram-aérien qui connecte l’hôtel aux autres terminaux de l’aéroport.
Lifestyle
Agence de Paris
Une ancienne usine de dentifrice transformée en laboratoire de l'alimentation durable Une ancienne usine de dentifrice transformée en laboratoire de l'alimentation durable
Plus de dix ans après le départ des derniers salariés de Natalys, le château de Nanterre s’offre un nouveau destin. Temple de la pâte dentifrice du Dr Pierre du début du siècle dernier à la Seconde Guerre mondiale, il devient celui de l’alimentation de demain. L’endroit accueille peu à peu de nouveaux pensionnaires, start-up, associations et entreprises socialement innovantes, tous acteurs de l’économie sociale et solidaire. Ouvert à tous, le projet nommé « Foodentropie » est notamment un lieu de vie, de rencontre et d’échange, un espace de restauration et de découverte avec une programmation événementielle innovante, riche, pédagogique et ludique autour du bien manger. Pas moins de seize mois de travaux auront été nécessaires pour réhabiliter dans les règles de l’art le château. Avant même d’attaquer la réhabilitation des 2 000 m² répartis sur cinq niveaux, le bâtiment en briques rouge construit il y a 116 ans a dû être audité, sécurisé, curé et désamianté. C’était un cas très particulier, une friche avec un bâtiment classé aux Monuments Historiques auquel il fallait trouver de nouveaux usages tout en respectant le passé et l’histoire industrielle du bâtiment. Un loft surprenant à découvrir avec l'arrivée des beaux jours !
Lifestyle
Agence de La Rochelle / Ile de Ré / Royan
Bienvenue dans un joyau moderniste en baies vitrées des années 1950 Bienvenue dans un joyau moderniste en baies vitrées des années 1950
"Nous n'avions pas l'intention d'acheter une maison car nous voulions concevoir et faire construire la nôtre", témoignent Craig Bassam et Scott Fellows, fondateurs du studio de design américain BassamFellows. Et puis, ils changent d'avis en découvrant la Hodgson House, un joyau moderniste années 1950 tout en baies vitrées conçu par l'architecte américain Philip Johnson. A New Canaan (Connecticut), à une heure de route au nord de New York, les étés indiens peuvent être époustouflants. La nature déploie une palette de couleurs d'une incomparable beauté. À chaque souffle de vent, des feuilles rouges, jaunes et vertes virevoltent dans un ballet multicolore. Vue en plein écran L'ondoyante Ponus Ridge Road, qui traverse le district de New Canaan du nord au sud, est spectaculaire. C'est aussi l'une des plus belles routes en termes d'habitations: elle est bordée des deux côtés par des grandes maisons de campagne et des fermes construites dans toutes sortes de styles architecturaux coloniaux éclectiques, typiques du goût américain de ces dernières décennies. Avec çà et là, quelques joyaux de l'architecture internationale, comme la Hodgson House de l'architecte Philip Johnson (1906-2005). "En fait, nous n'avions pas l'intention d'acheter une maison, car nous voulions concevoir et faire construire la nôtre. Nous vivions dans une maison années 50, conçue par l'architecte Willis Mills, un peu plus loin, dans la même rue", expliquent Craig Bassam et Scott Fellows, partenaires dans le studio de design BassamFellows et dans la vie. "Notre intention était d'acheter ici, à New Canaan, un terrain à bâtir ou une vieille bicoque que l'on aurait pu faire démolir. Et puis, la Hodgson House a croisé notre route et tous nos projets ont été chamboulés." Simplicité et intemporalité "Dès notre première visite, en 2006, nous sommes tombés sous le charme de l'emplacement et de la situation", poursuit le duo. "Tout était parfait: le lieu, le jardin, la taille de la maison, le relief du paysage. La maison est en parfaite harmonie avec la nature. On a ce ressenti dans toutes les pièces de la maison, toutes idéalement orientées sur les abords immédiats. Vue en plein écran "Chaque pièce offre un panorama spécifique ce qui fait que, quand on se déplace, on ne voit jamais la même chose. C'est un plaisir sans cesse renouvelé!" Chaque pièce offre un panorama spécifique ce qui fait que, quand on se déplace, on ne voit jamais la même chose. C'est un plaisir sans cesse renouvelé! Nous avons aussi été séduits par sa conception moderne, car elle incarne l'essence de ce que devrait être l'architecture: un jeu de lumière, d'espace et de transparence. On peut y apprendre une foule de choses; d'ailleurs, des collègues architectes et designers qui l'ont visitée l'ont décrite comme 'a beautiful learning experience' et 'a pure simple space'. Ce qui est vraiment le cas: la maison est sereine, simple et intemporelle." À l'image des projets du studio de design BassamFellows que le couple dirige depuis 2003, quand ils ont présenté leur première collection de mobilier au Salone del Mobile de Milan: des chaises, bancs et tables en teck fabriqués dans des ateliers suisses. L'architecte et designer australien Bassam avait précédemment conçu le magasin pilote du fabricant de chaussures Bally à Berlin et le siège de Bally à Lugano. Et l'Américain Fellows avait notamment travaillé comme directeur artistique pour la marque de luxe Salvatore Ferragamo. Ensemble, Bassam et Fellows ont développé le concept hôtelier du James Hotel Group, qui compte des hôtels à Chicago, Los Angeles, New York et Miami. Au dernier Salone del Mobile de Milan, ils ont été salués pour la présentation de Elemental, une collection de tables, chaises et daybeds en matériaux naturels -pierre, bois, métal et cuir. Vue en plein écran Dit huis is in volledige harmonie met de natuur en het landschap. ©Mark Seelen Hello Ponus Ridge Road La Hodgson House a été conçue il y a plus de 65 ans par l'architecte américain Philip Johnson. Juste en face, il avait construit sa propre demeure, la célèbre Glass House. La légende raconte que, par une belle journée d'automne en 1951, Richard et Geraldine Hodgson roulaient sur la Ponus Ridge Road, à New Canaan. Ils étaient à la recherche du terrain parfait pour la construction de leur maison familiale. Quand ils sont passés devant la Glass House de Johnson, ils se sont arrêtés. Alors qu'ils admiraient ce bâtiment, un jeune homme est venu les saluer: "Hi, I'm Philip Johnson. Do you already have an architect to design your house?" Non, ils n'en avaient pas. Alors, pour le couple, Philip Johnson a planché sur la conception de deux pavillons séparés en briques grises, placés perpendiculairement l'un à l'autre. Le premier pour y abriter l'espace de vie, et le second, la chambre à coucher de Richard et Geraldine Hodgson et celles de leurs quatre jeunes enfants. Ces deux bâtiments étaient reliés par une passerelle en verre transparent. House of glass Vue en plein écran La maison est une composition linéaire de volumes et d'éléments vitrés. Le pavillon d'habitation s'articule autour d'un patio ouvert, entouré sur trois côtés par de grandes façades vitrées. En matière Le patio et la grande baie vitrée de la façade encadrent la vue sur la belle pelouse et les groupes d'arbres majestueux. Par la suite, Hodgson allait participer à la fondation de l'entreprise de technologie Intel, mais à l'époque, il ne roule pas sur l'or. Il demande un prêt aux banquent qui le lui refusent sous prétexte que le style de la maison est trop moderne. Le couple commence donc par construire le pavillon espace de vie sur ses fonds propres. Il y a campé pendant près de cinq ans avec ses enfants, jusqu'à ce que le deuxième pavillon soit construit, et cette fois encore, sans prêt hypothécaire. Vue en plein écran Le pavillon des chambres s'articule autour d'un patio entouré sur trois côtés par de grandes baies vitrées. ©Mark Seelen The Harvard Five De nombreux riverains n'appréciaient guère les créations de Philip Johnson. Ils considéraient ces 'flat-roofed boxes' comme une atteinte à leur environnement verdoyant et à l'architecture traditionnelle de la Nouvelle-Angleterre. Et, en effet, traditionnel n'est pas le qualificatif qui vient à l'esprit quand on regarde cette architecture. Vue en plein écran L'architecte Philip Johnson faisait partie d'un groupe d'architectes appelé The Harvard Five, auquel appartenaient également Marcel Breuer, Landis Gore, Eliot Noyes et John Johnson. Dans la Les Harvard Five expérimentaient dans le domaine des matériaux, des méthodes de construction, de l'utilisation de l'espace architectural et du design moderne. Ce faisant, ils ont théorisé le plan de 'l'architecture du futur', basé sur des formes géométriques simples, des toits plats, des plans d'étage ouverts et de longues façades vitrées. En 1979, Johnson connaît gloire et reconnaissance quand il remporte le prestigieux prix d'architecture américain Pritzker. Vue en plein écran ©Mark Seelen Le concierge joue les entremetteurs Cette maison est un idéal intemporel, mais à plus de 65 ans, on ne peut plus la qualifier de révolutionnaire. C'est un classique. Partager sur Twitter À la mort du couple, la Hodgson House resté des années dans les mains de la famille. Les enfants entretenaient et protégeaient la maison et ses environs avec l'aide du National Trust for Historic Preservations. Des règles strictes ont alors été établies pour ce patrimoine culturel unique: elle devait rester une maison d'habitation et les possibilités de transformation étaient limitées. Par exemple, la Hodgson House devait demeurer un ensemble de deux pavillons et aucun étage supplémentaire ne pouvait être ajouté. C'est par l'intermédiaire du concierge de la Glass House que Bassam et Fellows ont été présentés aux enfants Hodgson. Comme les deux designers avaient rénové la maison Willis Mills située un peu plus loin, les héritiers ont été convaincus que la maison de leurs parents serait en bonnes mains. Vue en plein écran Fellows et Bassam ont, eux aussi, été conquis. Ils constatent que leurs propres créations sont superbement mises en valeur dans la Hodgson House. De fait, leur design s'harmonise "Nous attachons également une grande importance aux proportions, à la simplicité, au choix des matériaux et au confort. Cette maison est un idéal intemporel qui incarne le sens de la beauté, de l'élégance et de la nature. Après plus de 65 ans, on ne peut plus la qualifier de révolutionnaire: c'est devenu un classique." SOURCE : https://www.lecho.be/sabato/architecture/bienvenue-dans-un-joyau-moderniste-en-baies-vitrees-des-annees-1950/10124906.html
Lifestyle
Agence de Arcachon / Cap-Ferret
Milan 2019 : Benjamin Hubert, un designer au  service de l’innovation Milan 2019 : Benjamin Hubert, un designer au  service de l’innovation
A l’occasion de la Milan Design Week, le groupe Cosentino, leader espagnol des surfaces et créateur de Dekton, annonce sa collaboration avec le designer Benjamin Hubert de l’agence LAYER, autour d’une installation immersive à grande échelle. Intitulée Raytrace, l’installation deploie Dekton – la surface ultra compacte – à une échelle architecturale, incluant une mise en avant des aspects innovants du produit et son design, ainsi qu’une démonstration de sa résistance et de sa durabilité. «Il s’agit d’un produit normalement utilisé pour les cuisines. Mais on a voulu illustrer son potentiel architectural » introduit le designer londonien devant un tunnel de 25 mètres de long, bâti avec des panneaux qui dépassent les 3 mètres de haut, soit l’immense majorité des formats proposés par les fabricants. Des créations innovantes qui repoussent sans cesse les limites de l’architecture ont été présentées à cette occasion, du 9 au 14 avril 2019.
Immobilier
Agence de Paris