voulez
vous
vivre ?

fr | en
Actualités


voulez
vous
vivre ?

Actualités

L'Incroyable histoire du Château d'Ilbaritz, monument emblématique du Pays Basque L'Incroyable histoire du Château d'Ilbaritz, monument emblématique du Pays Basque
Depuis que Napoléon III et Eugénie l'ont choisie, Biarritz jouit d'une réputation balnéaire d'envergure internationale. L'ancienne cité de pêcheurs s'est transformée en agglomération moderne et luxueuse. Les plus grandes familles y ont érigé leurs maisons, l'électrisme est triomphant et si les caprices d'architectures ne surprennent plus vraiment personne, en 1895 la demeure qui s'élève sur les falaises intrigue pourtant plus que tout autre... Les ouvriers ont reçu l'ordre de se taire et l'architecte Gustave Huguenin travaille dans la plus grande confidentialité (Le baron ayant imposé à l’architecte Gustave Huguenin pour cahier des charges que « l’armature de l’ensemble soit indestructible et forme un carcan protecteur à l’orgue Cavaillé-Coll », la demeure est construite avec les meilleurs matériaux, marbres et bois nobles. La toiture est rendue totalement solidaire du reste de l’édifice par un système de piliers en fonte scellés aux façades par des traverses). Le baron Albert de l'Espée (Metz 1852 - Antibes 1918) héritier des fonderies de Wendel en Lorraine acheta le terrain parcelle par parcelle pour 350 000 francs or. Sur la colline de Handia à Bidart, le baron qu'on dit "original" a fait clôturer les 60 hectares du domaine par deux rangées de grillage métallique galvanisé. Albert de l'Espée serait étrange et autoritaire... Il ne souhaite pas être dérangé, encore moins recevoir. Lui même d'ailleurs ne court pas les salons et ne se soumet pas aux devoirs mondains que son rang et sa fortune exigeraient. Le château d'Ilbaritz fut construit entre 1895 et 1897 Le château se situe alors au milieu d’un vaste parc reliées entre elles par un réseau de chemins couverts (on comptait un pavillon chinois, un petit château fort, des chenils, une étable ou encore des cuisines, seul un des bâtiments de ces dernières subsistant encore de nos jours et étant occupé par le Blue Cargo). Il s'agissait aussi de profiter du climat à la façon d'un sanatorium, le baron ayant subi une bronchite dans sa jeunesse. Pour son époque, le château est moderne (eau filtrée, électricité à tous les étages, téléphone et réseau de climatisation). La construction du château coûte 5 millions de francs. Le grand orgue (visible aujourd’hui à Paris basilique du Sacré-Cœur de Montmartre) est démonté en 1903, remplacé en 1906 par un second légèrement plus petit, mais plus perfectionné (facteur Mutin) qu’on peut voir actuellement en l’église d’Usurbil (près de Saint-Sébastien). Vendu par le baron après seulement 4 ans d'occupation au directeur de théâtre P.-B. Gheusi, en 1911, le château sera transformé en hôpital au cours de la Première Guerre mondiale, le domaine morcelé en 1923. Un casino, La Roseraie, est construit sur le flan nord du château, mais un pan de mur s'effondre lors de son inauguration (le nom de l'escroc Alexandre Stavisky y est mêlé). En 1928, la ville de Biarritz annonce le projet d'une luxueuse cité sur le terrain mais la crise de 1929 enterre l'idée, laissant le château à l'abandon. En 1932, deux armateurs basques, Arnaud et Pierre Légasse, l'achètent pour 102 000 francs mais s'en désintéressent. Maison de convalescence pour les réfugiés de la guerre d’Espagne, garnison allemande à partir de 1940 puis annexe de ferme, les dégradations et les pillages continuent jusqu’en 1958 où une restauration partielle est engagée. En 1959, un couple, René et Jeanne Massiaux achète le château pour 12,5 millions de francs ; en 1963, faute d'argent, ils transforment la bâtisse en hôtel, classé Relais & Châteaux. Ils ajoutent une extension à l'aile sud du bâtiment, avec une rotonde panoramique sur l'océan, et ajoutent boiseries et vitraux issus de leur ancien manoir de Sarcelles. Le maire de Biarritz Bernard Marie projette la construction d'une nouvelle station balnéaire qui cernerait le château, ; le projet ne se fait finalement pas. Mais le couple Massiaux doit se séparer du château, mis en adjudication. Revendu en 1986 à Adrien Barthélémy pour 3 millions de francs (l'exploitation hôtelière perdure toutefois pendant quatre ans, jusqu'à la mort de René Massiaux), le château est classé en 1990 (toiture, façades, salle d’orgue, grand escalier, décoration intérieure), empêchant donc l'acheteur de réaliser son projet de centre post-cure de thalassothérapie. Il souhaite alors agrandir le lieu mais l'administration refuse étant donné que le bâtiment est désormais inscrit aux Monuments historiques. Fermé pendant plusieurs années, le château a souffert de son manque d’entretien. Le château a été vendu en juillet 2014 par le couple Christine (fille d'Adrien Barthélémy) et Michel Guérard à l'homme d'affaire Bruno Ledoux (actionnaire du journal Libération), pour y réaliser un hôtel spa. Sources : Jean-Loup Ménochet http://www.forbidden-places.net
Real Estate
Agence de Biarritz
L'architecte Charles Henri TACHON a reçu le prix de l'équerre d'argent ! L'architecte Charles Henri TACHON a reçu le prix de l'équerre d'argent !
Le 25 novembre 2019, le prix de l'Équerre d’argent a été remis à Charles-Henri Tachon lors d’une cérémonie qui s'est déroulée à l'Institut du monde arabe, à Paris. Cette récompense figure parmi les plus importantes de la discipline dans l'Hexagone. Elle distingue chaque année un bâtiment fraîchement réalisé en France et jugé exemplaire. Construite dans le XIVe arrondissement de la capitale, la résidence Julia-Bartet a remporté la mise avec un projet mixte réunissant 86 logements étudiants, un centre de formation et une antenne des Restos du cœur pour le compte de la Régie immobilière de la ville de Paris (RIVP). Présidé par Paul Chemetov, le jury l'a choisie parmi les 25 réalisations de la sélection finale. Faisant écho aux enjeux du Grand Paris, le bâtiment s'efforce non seulement d'établir des liens avec les communes adjacentes mais dialogue également avec l'architecture environnante, emblématique des années 60. Charles-Henri Tachon qualifie volontiers cet édifice de « trait d'union », tant il cherche à suturer un tissu urbain hétérogène et à dépasser les limites imposées par le périphérique. Sur un terrain complexe où s'entremêlent les infrastructures, le volume compact s’élève à partir d'un plan en losange. Chacune des trois entités du programme, parfaitement lisible, possède sa propre entrée et son autonomie. La structure est réalisée en béton porteur teinté dans la masse. Le choix s'est orienté vers un bleu pâle, couleur qui façonne l'identité de la résidence Julia-Bartet. L’Équerre d’argent vient couronner le parcours sans faute de cet architecte discret qui évolue à rebours des grands gestes. crédit : https://ideat.thegoodhub.com/2020/02/27/charles-henri-tachon-paris-architecture-contemporaine/
Real Estate
Agence de Paris
Réouverture du Bœuf sur le toit Réouverture du Bœuf sur le toit
Bonne nouvelle pour les aficionados du Boeuf sur le toit : le restaurant rouvre mi-mars 2020 avec une nouvelle déco et une nouvelle programmation musicale pour le Music-Hall... Inauguré en 1922, le restaurant Le Boeuf sur le Toit s'est refait une beauté juste avant ses 100 ans. Il rouvre ses portes au public à la mi-mars 2020. Célèbre grâce à sa vaste salle Art-Déco et grâce à sa salle de Music-Hall, Le Boeuf sur le Toit a fait danser le tout-Paris. Nombreux étaient les artistes à fréquenter Le Boeuf sur le Toit pendant les années 20, de Coco Chanel à Christian Dior, en passant par le peintre Francis Picabia et le réalisateur Jean Cocteau. La nouvelle décoration que va arborer Le Boeuf sur le Toit en 2020 est signée Alexis Mabille. Si le créateur y apporte sa signature, il a choisi de rester fidèle à l'esprit du lieu en s'inspirant des années les plus glorieuses du restaurant. C'est finalement un "twist de l'Art Déco" qu'il propose pour amener Le Boeuf sur le Toit dans notre époque. Côté cuisine, on retrouve au Boeuf sur le Toit une cuisine de brasserie haut de gamme, avec tout jour un vaste choix de l'écailler avec de beaux plateaux de fruits de mer, mais aussi des grands plats à partager. Cette carte a été créée en collaboration avec le chef Jean-Pierre Vigato. À découvrir ou redécouvrir 34 Rue du Colisée, 75008 Paris.
Lifestyle
Agence de Paris
PARIS BATTLE PRO 2020 : CHAMPIONNAT DE FRANCE DE DANSE HIP-HOP ET BREAKDANCE AU THÉÂTRE DU CHÂTELET PARIS BATTLE PRO 2020 : CHAMPIONNAT DE FRANCE DE DANSE HIP-HOP ET BREAKDANCE AU THÉÂTRE DU CHÂTELET
La Paris Battle Pro 2020, c'est LA soirée à ne pas manquer pour les amateurs de street culture, de hip hop et de breakdance. Cette compétition nationale se passe le samedi 8 février 2020 à partir de 15h sur la scène du Théâtre du Châtelet. Un rendez-vous incontournable pour les amateurs ! Amis danseurs, préparez-vous ! Le Paris Battle Pro revient dans la capitale en 2020 pour souffler ses 20 bougies. Le championnat de France de danse hip-hop et breakdance s'installe le 8 février 2020 au Théâtre du Châtelet. Une 20e édition anniversaire d'une compétition nationale 100% hip-hop, qui rassemble les plus grands danseurs de la planète. Né aux Etats-Unis dans les années 70, la culture hip hop a fait son apparition en France dans les années 80 ; le breakdance est l'une de ses expressions. Sans oublier que ce sport urbain est désormais une nouvelle discipline qui figurera au programme des Jeux Olympiques de Paris 2024 ! Au fil du temps, la France a su s'imposer sur la scène internationale de breakdance par la qualité de ses shows et l'émergence de danseurs français qui ont réussi à se hisser parmi les plus grands danseurs internationaux. Créé en 2000, le Festival Battle Pro se classe depuis plusieurs années parmi les rendez-vous incontournables de breakdance en France. Et il revient le samedi 8 février 2020 pour une édition qui s'annonce endiablée, sur la prestigieuse scène du Théâtre du Châtelet à Paris. L'occasion pour le Théâtre, fraîchement rénové, de célébrer une compétition nationale axée sur les cultures urbaines. C'est la soirée à ne pas manquer pour les danseurs et les amoureux de la street culture !
Lifestyle
Agence de Paris
ATELIERS LOFTS & ASSOCIES BORDEAUX ATELIERS LOFTS & ASSOCIES BORDEAUX
L'agence Ateliers Lofts & Associés mise à l'honneur dans le magazine FORBES FRANCE. Veuillez trouver ci-dessous le lien : https://www.forbes.fr/dossier/special-immo-les-adresses-pour-investir-en-2020
Lifestyle
Agence de Bordeaux
LE MUSEE DE L’ILLUSION LE MUSEE DE L’ILLUSION
Posté le 16/01/20 LE MUSEE DE L’ILLUSION
« Il faut le voir pour le croire ». Tel est le leitmotiv du Musée de l’Illusion qui, après New-York, Shanghai ou Dubaï, a ouvert ses portes, fin décembre, à Paris. Une exposition hallucinante qui fait escale à Châtelet-les-Halles. Attention, une illusion peut en cacher une autre ! Rien n’est véritablement comme il semble l’être au Musée de l’Illusion ! Cette exposition renversante propose une expérience unique où tous les sens sont mis sans dessus dessous.  En tout, soixante-dix illusions d’optique jalonnent la visite des spectateurs médusés. Car, au Musée de l’Illusion, on peut rapetisser, devenir géant, voir double, ou défier la loi de la gravité. Un véritable remue-méninge qui berce les yeux et le cerveau d’illusion.  Une expérience multi sensorielle aussi pédagogique que ludique élaborée par des scientifiques, mathématiciens, physiciens et psychologues. Chaque illusion s’accompagne de l’explication rationnelle qui permet de comprendre les mystères de la perception.  Crédit : https://actu.fr/ile-de-france/paris_75056/paris-musee-lillusion-une-visite-frontieres-reel_30708523.html
Lifestyle
Agence de Paris
ATYPIQUE : UN RESTAURANT EN ALTITUDE À L’ESPRIT MONTAGNARD ATYPIQUE : UN RESTAURANT EN ALTITUDE À L’ESPRIT MONTAGNARD
Mourchevel, dernier né des Bistrots pas Parisiens, prend ses quartiers d'hiver à Suresnes, à 162 mètres d’altitude. Le restaurant montagnard éphémère s'est installé à flanc de Mont-Valérien depuis le 7 décembre 2019. Il est ouvert jusqu'au 1er mars 2020. Dans cette station de ski, on mange des spécialités montagnardes (raclette, fondue, vin chaud...). Pas moins de 23 oeufs (oui, il s'agit bien de ceux qui vous emmènent en haut des pistes) et 3 cabines de téléphériques ont été réaménagés en tablées pour accueillir les hôtes de ce bistrot d'altitude pas comme les autres et offrent une vue imprenable à 360° sur le tout Paris. Pour l'ambiance, Mourchevel propose des chants Gospel, sans oublier les enfants - car Mourchevel est un restaurant familial - qui font griller des chamallows au barbecue, mangent des gaufres et des crêpes tout en buvant du chocolat chaud ou du jus de pomme chaud.  
Tous les mercredis et samedis après-midi, le Père Noël fera chanter à tout le monde les plus beaux chants de Noël, entre deux prises de commandes de cadeaux bien entendu. Même les jours où le groupe live n'est pas là, la bande-son est aux chants et musiques de Noël. N'oubliez pas vos gants ! Mourchevel 80 Boulevard Washington
92150 Suresnes Crédit : https://www.sortiraparis.com/hotel-restaurant/restaurant/articles/202201-mourchevel-le-restaurant-d-altitude-ephemere-a-suresnes-photos-et-video
Lifestyle
Agence de Paris
La transformation de l’institut pasteur par daarchitectes La transformation de l’institut pasteur par daarchitectes
L'illustre Institut Pasteur, inauguré en 1888, du nom de son fondateur qui a mis au point le premier vaccin contre la rage, est une fondation privée à but non lucratif à la pointe de la lutte contre les maladies infectieuses. Son campus parisien, constitué au fil du temps et qui accueille des centaines de chercheurs et d'étudiants, est d'une telle densité que les associés de daarchitectes ont eu pour terrain d'assise la toiture d'un parking en sous-sol de trois niveaux. C'est en acier qu'ils ont conçu une poutre habitée, glissée entre les deux mitoyens qui la surplombent.  Ils ont fait le choix de montrer comment se monte un bâtiment métal ; de sa super-structure jusqu'aux plateaux de bardages isolés, rien n'est caché. En extérieur, la peau en aluminium perforée laisse deviner la façade en simple bardage industriel en second plan et la structure apparaît nue au niveau de la terrasse. C'est une manière de montrer les efforts nécessaires pour soulever un plancher et porter un toit qui soit capable de laisser entrer la lumière. Les associés de daarchitectes ont ici réalisé un vrai bijou architectural à aller découvrir au 25-28 Rue du Dr Roux, 75015 Paris. Crédit : https://www.exemagazine.fr/the25-centre-de-communication-et-d-exposition-a-paris-par-daarchitectes-a3520
Real Estate
Agence de Paris