voulez
vous
vivre ?

fr | en
Actualités


voulez
vous
vivre ?

Actualités

Cédric Grolet fête les trois ans de sa pâtisserie du Meurice Cédric Grolet fête les trois ans de sa pâtisserie du Meurice
Élu Meilleur Pâtissier du monde en 2018, Cédric Grolet, chef pâtissier de l’hôtel Le Meurice, ne cesse de faire parler de lui ! Après avoir séduit le Palace avec son tea time, il ouvre sa boulangerie-pâtisserie, avenue de l’Opéra. Les célèbres fruits en trompe-l’œil, le Rubik’s Cube ou encore les tartes en forme de bouquet, c’est lui ! Autant de desserts signatures qui ont fait sa réputation. Il séduit son public en mettant en scène ses créations sur instagram, compte qui rassemble plus de 1,4 millions de followers! Audacieux, créatif et exigeant, il est aujourd’hui une star incontournable sur la scène internationale. Pour la petite histoire, il débarque à Paris en 2006 et travaille d'abord chez Fauchon en tant que boulanger et spécialiste des macarons, deux secteurs qui ne le passionnent guère. Il est alors très vite repéré par les chefs Christophe Adam et Benoît Couvrand qui lui confient le poste de recherche et développement de l’enseigne à Pékin. Cinq ans plus tard, il est engagé en tant que sous-chef dans le restaurant doublement étoilé d'Alain Ducasse au Meurice puis en tant que chef pâtissier. Très vite, ses créations, aussi jolies que savoureuses, deviennent vite virales et sont propulsées à vitesse grand V sur les réseaux sociaux. Pour célébrer les trois ans de sa boutique au Meurice, Cédric Grolet a créé une collection éphémère réunissant ses 32 créations de fruits sculptés. Les 21, 22 et 23 mai, le temps d'un week-end, Cédric Grolet proposera à la vente l'ensemble de ses créations culte. On pourra y retrouver sa célèbre noisette, le riz au lait (une nouveauté cette saison), le litchi ultra frais, la cacahuète fourrée au praliné et caramel, la mangue, les citrons vert et jaune et bien d’autres… Les précommandes sont ouvertes dès à présent jusqu’au 14 mai pour un retrait Click & Collect au Meurice pour éviter la file d’attente. Un plaisir des yeux comme des papilles assuré !
Lifestyle
Agence de Paris
Les plus belles terrasses de Paris Les plus belles terrasses de Paris
Spectaculaire, extraordinaire, incroyable. Tant d’adjectifs pour décrire ces 5 terrasses parisiennes dans lesquelles nous rêvons d’aller après le confinement. Après des mois sans pouvoir profiter des terrasses, Paris envisage de les ouvrir de nouveau (au plus vite on l'espère !). Voici notre sélection des cinq plus belles terrasses de Paris. Girafe : Au cœur de la Cité de l’Architecture, Girafe offre une vue imprenable sur la Tour Eiffel. Ce restaurant affiche une décoration luxueuse grâce au talent du décorateur français Joseph Dirand. Une ambiance style années 30 dans un décor feutré, rassemblant banquettes crème, bar en marbre et plantes tropicales. Dans l’assiette, le chef Benoît Dargère mise sur des produits de qualité, avec une cuisine sous le signe de la mer : ceviche, sole, turbot ou encore des pâtes au homard à la sauce tomate… Coco : L’Opéra Garnier s’offre enfin la table festive qu’elle méritait avec Coco. Un décor hors normes et spectaculaire de l’architecte d’intérieur Corinne Sachot, soutenue par le designer végétal Thierry Boutemy qui a su intégrer une végétation luxuriante au cœur des vieilles pierres de l’Opera Garnier. On est transportés dans l’univers des années folles, sur les traces de Gatsby le Magnifique à la parisienne. La terrasse végétalisée et le groupe de musiciens ,qui réinterprète les plus gros classiques, nous font voyager loin de l’exaltation de la ville. En cuisine, le chef Julien Chicoisne mise sur la simplicité : tartare de daurade royale, linguine crémeuse au homard, volaille fermière ou encore le loup à la Méditerranéenne… Loulou : Le restaurant du Musée des Arts Décoratifs bénéficie d’un emplacement unique et d’un cadre privilégié au cœur du Palais du Louvre. Sa terrasse est au cœur du jardin des tuileries où l’on peut admirer les plus beaux monuments parisiens : la Tour Eiffel, le musée d’Orsay, le Louvre, ses jardins et sa Pyramide. Son décor est signé Joseph Dirand, avec un univers singulier qui s’est construit dans une mixité naturelle entre la culture du beau et l’esthétique, le sens de l’hospitalité et celui de l’authenticité. À la carte, des classiques tournés vers la cuisine du soleil, simple et expressive : pizza à la truffe noire, burrata des Pouilles, ou encore aubergine alla parmigiana… Mun : Le nouveau rooftop branché des Champs Elysées, décoré par Eve Romberg et Charlotte Besson-Oberlin et d’inspiration asiatique, mêle chic et raffinement avec des fauteuils velours, des tissus fleuris, des tapis chaleureux et des lumières tamisées. Sa terrasse végétalisée nous offre un panorama spectaculaire sur la capitale avec une vue imprenable sur l’Arc de Triomphe, la tour Eiffel et le Sacré Coeur. Un lieu qui nous transporte hors de Paris. À table ? Les chefs Julien Chicoisne et Roland Pose proposent une cuisine raffinée et asiatique, et pour la petite pause sucrée, des pâtisseries gourmandes réalisées par Yann Couvreur. Perruche : Perruche est le nouveau restaurant rooftop sur le toit du Printemps de l’Homme avec une vue imprenable sur la Capitale. Le duo d’architectes d’intérieurs Toro & Liautard nous plonge dans un décor doux et harmonieux avec du marbre, du bois clair et de la terre cuite. La terrasse est joliment décorée par de nombreuses plantes exotiques . Du côté de la carte, on mise sur le partage avec des assiettes gourmandes : ceviche de daurade aux concombres, poulpe à la plancha, black tiger snackées ou encore le risotto au safran. Et vous ? Quel lieu avez-vous hâte de découvrir ?
Lifestyle
Agence de Paris
Une escapade dans un hôtel parisien Une escapade dans un hôtel parisien
À l'heure du télétravail et du couvre-feu, on rêve tous d’un petit break pour relâcher la pression. Une simple escapade à deux pas de chez soi en s’offrant les services d’un hôtel de luxe parisien, l’option idéale pour se changer les idées. Les hôtels ont dû réfléchir à des alternatives pour rester ouvert et pouvoir recevoir des clients. De nombreux hôtels lancent diverses opérations en respectant les mesures sanitaires pour profiter de sa soirée sereinement. Voici donc nos hôtels coups de coeur à Paris : Maison Bréguet Au cœur de Bastille, l’hôtel ouvre ses portes et propose la formule « qui dîne, dort » avec un dîner signé Suha Ozkan proposant une cuisine méditerranéenne et des cocktails jusqu’à 00h. Il est également possible de profiter du spa pour un moment de détente. Maison Albar Hôtel Vendôme Situé à deux pas de l’Opéra Garnier, cet hôtel 5 étoiles prône le luxe à la française. Maison Albar est un lieu privilégié où les clients peuvent se rendre au patio Vendôme pour un dîner concocté par le chef Pierre Gagnaire. De plus, l’hôtel possède un spa Carita exceptionnel, pour profiter d’un moment de relaxation, et d’une piscine avec un jacuzzi pour nager sous les alcôves dorées. L’hôtel J.K Place Situé dans le 7ème arrondissement, ce nouveau spot parisien qui fait honneur au chic à la française et à l’italienne constitue un havre de paix. L’hôtel propose une offre composée d’un dîner, d'une nuit en chambre supérieure avec le petit déjeuner sans oublier l’accès au spa et à la piscine intérieure. On peut se régaler avec les plats italiens de son restaurant la Casa Tua. L’hôtel bristol L’un des plus célèbres palaces parisiens, ce lieu chargé d’histoire, implanté dans l’un des plus beaux quartiers de Paris, propose de vivre un moment unique. Une balade dans le jardin de 1200 m2, une séance privative dans la salle de sport et enfin un dîner en room service, emmené par le Chef 3 étoiles, MOF Eric Frechon et le champion du monde de la pâtisserie Julien Alvarez. Avec ces 4 hôtels, vous avez une bonne occasion de prolonger vos soirées !
Lifestyle
Agence de Paris
Le Chat de Geluck sur les Champs-Elysées Le Chat de Geluck sur les Champs-Elysées
Philippe Geluck s'est installé sur les Champs-Elysées depuis le 26 mars avec son exposition en plein air « Le Chat déambule ». 20 cultures monumentales en bronze de deux mètres de hauteur sont visibles entre la Place de la Concorde et le Théâtre Marigny. Point de départ d’une tournée qui le mènera dans une dizaine de villes. Une occasion rare de voir l’art en cette période de confinement. Avant de devenir peintre et sculpteur, Geluck est un comédien de formation, il commence sa carrière sur les planches et en parallèle expose ses dessins à Bruxelles, Londres, Paris ou Milan. Il est également chroniqueur radio-télé et animateur. L'humour est le point commun à tous ses métiers. Aujourd’hui, on le connaît surtout grâce au succès de sa bande dessinée « Le Chat ». À travers ses sculptures, Geluck cherche à nous questionner en abordant avec légèreté des sujets de la société. Une mise en scène humoristique, poétique et engagée. Il parodie des œuvres et personnages célèbres comme la danseuse de Botero, la sculpture gréco-romaine Atlas ou encore le martyr Saint-Sébastien. "J'aime l'absurde, le surréalisme. J'aime parfois la crétinerie aussi", explique ainsi Philippe Geluck. Du croquis à l'œuvre géante, il aura fallu une vingtaine d'étapes à l’artiste pour arriver au résultat final. Une fabrication 100% locale, réalisée en Belgique à l’aide d'artistes et d’artisans Belges. "Le Chat déambule" reste à Paris jusqu'au 9 juin, venez profitez de l’exposition qui détourne les classiques de la sculpture pour une véritable bouffée d’air frais. À ne pas rater !
Lifestyle
Agence de Paris
Derrière le portrait controversé de l'artiste Andy Warhol Derrière le portrait controversé de l'artiste Andy Warhol
40 ans après sa mort, encore à ce jour Andy Warhol est l’un des artistes les plus célèbres. Malgré sa forte notoriété, on ne connaît pas grand chose sur l’homme derrière le mythe. À l’occasion de la sortie du livre « Andy Warhol - le renard blanc » du biographe Jean-Noël Liaut, on a voulu en savoir plus sur l’artiste. Fruit de 25 ans de travail, de recherche et de témoignages, Jean-Noel Liaut a recueilli les confidences inédites de nombreux proches de l’artiste ; les célèbres critiques d’art John Richardson et Stuart Preston, Pierre Bergé, Lee Radziwill ou encore l’égérie Ultra Violet pour dresser un portrait controversé de l’artiste. L’auteur lève le mystère et accède à son intimité. Pour comprendre Warhol il faut connaitre son enfance, le livre y consacre un long chapitre. De son vrai nom Andrew Warhola, fils d'immigrés tchèques, il est né à Pittsburgh en 1928 dans un milieu ouvrier pendant la grande dépression. Se trouvant laid étant enfant, il sera toute sa vie obsédé par la beauté. Diplômé d'Art Commercial de la « Carnegie Institute of Technology » de Pittsburgh en 1949, il débute sa carrière comme illustrateur pour de nombreux magazines comme Glamour, Vogue, The New York Times et expose pour la première fois à titre personnel à la Hugo Gallery à New York en 1952. Figure emblématique du Pop art, il a révolutionné l'art et l’influence encore aujourd'hui. Son travail artistique explore les relations entre le culte de la célébrité, l’expression artistique et la publicité. Un style révolutionnaire qui a trouvé sa place pendant les années 60, début de la société de consommation aux Etats-Unis. Warhol utilise la sérigraphie pour reproduire à l’infini des photos célèbres de stars de son époque comme Marilyn Monroe et Elizabeth Taylor ou encore des personnalités politiques comme Mao Zedong. En se dirigeant vers cette technique, il cherchait à rendre artistiques des produits fabriqués en masse en popularisant la production massive de l’art lui-même. Son travail est devenu rapidement populaire mais aussi controversé car certains qualifient Warhol d' artiste d'affaires . Ses œuvres étaient critiquées comme étant superficielles, faciles, commerciales et sans profondeur. En 1964, Warhol ouvre son studio d’artiste "The Factory" à New York, réunissant de nombreux artistes célèbres, servant à la fois d'atelier de création, de studio d’enregistrement pour ses œuvres cinématographiques et notamment pour les répétitions du groupe de rock The Velvet underground qu’il produisait. Andy Warhol a marqué l’art contemporain tout au long de son existence. Dans le livre « Andy Warhol - le renard blanc », Jean-Noël Liaut nous livre son récit en retraçant petit à petit le chemin de l’artiste. Le résultat est une biographie tout en sobriété, nuancée et juste, peut être le meilleur moyen de (re)découvrir le parcours hors norme de cet artiste révolutionnaire.
Lifestyle
Agence de Paris
Les cinq expositions virtuelles à faire absolument Les cinq expositions virtuelles à faire absolument
Comme beaucoup d’autres lieux à Paris, les monuments, les musées et autres lieux culturels ont été contraints à la fermeture de leurs portes. Il a donc fallu trouver des alternatives pour permettre aux amoureux des beaux-arts de continuer de profiter des œuvres artistiques en cette période de crise. Grâce aux nouvelles technologies, on a pu voir une amélioration de la qualité des expositions virtuelles permettant une immersion complète depuis la maison. Avec son smartphone ou son ordinateur, les plus beaux sites de la ville se dévoilent grâce au digital. Paris n’a jamais été aussi accessible ! De quoi s’occuper pendant un bon moment en cette période particulière. Voici une sélection de quelques expositions virtuelles gratuites en ligne à faire en ce moment ! 1. Faces of Frida, une exposition virtuelle dédiée à Frida Kahlo Google Arts & Culture nous fait découvrir l’exposition virtuelle Faces of Frida, une rétrospective de l’artiste peintre mexicaine Frida Kahlo. On découvre ses œuvres avec son style figuratif, autodidacte et coloré. Elle utilise son image pour exprimer ses émotions, ses convictions et ses douleurs. 800 peintures dont les autoportraits qui ont fait sa notoriété, lettres, extraits de journal intime, et ses objets personnels. La vie, l'œuvre, l’amour et l’héritage de Frida Kahlo à travers le regard d’experts et d’individus influencés par son talent artistique. lien : https://artsandculture.google.com/project/frida-kahlo 2. Visite virtuelle de la maison de Claude Monet à Giverny Une visite virtuelle inédite pour partir à la découverte de l’univers de l’artiste, c’est ce que propose la Maison de Claude Monet, ancienne demeure du célèbre peintre, aujourd’hui devenu le musée de l’auteur des Nymphéas. L’occasion de découvrir l’endroit où a vécu Claude Monet, à Giverny en Normandie, avec ses célèbres jardins, immortalisés dans de nombreuses œuvres. La visite virtuelle nous invite à pénétrer dans la demeure de l’artiste pour ensuite circuler dans les différentes salles de la maison. Une plongée inédite dans l’intimité de l’artiste pour mieux connaître son histoire. lien: https://fondation-monet.com/visite-virtuelle/#/chambre-alice/ 3. L’exposition virtuelle de Christian Dior aux Musées des Arts décoratifs L’incroyable exposition virtuelle « Christian Dior, couturier du rêve », nous propose une escapade onirique dans le monde de la haute couture. Plus de 70 ans de création faisant dérouler 300 robes de haute couture de cet alchimiste de la mode et maître incontesté de la forme, bien accompagné par ses prestigieux successeurs (Galliano, Saint Laurent, Ferré, Bohan…).De plus, on peut découvrir les photographies d’archives et croquis de Christian Dior qui se dévoilent au fil des témoignages des historiens et couturières pour une rétrospective. Une vidéo de 57 minutes est disponible sur la chaîne Youtube de la célèbre Maison. Lien : https://www.youtube.com/watch?v=FLWDWzMrkBE 4. Une exposition virtuelle proposée par le Grand Palais sur la place des chats dans l’histoire de l’art Organisée par l’UMA et le Grand Palais, cette exposition virtuelle nous fait découvrir la représentation des chats dans l’histoire de l’art à travers 75 œuvres félines s’étalant de l’Égypte ancienne au XXe siècle. Dans un hôtel particulier du XVIIIe siècle, on se balade entre les œuvres avec la possibilité de cliquer sur chaque œuvre pour en savoir plus sur l’histoire de la peinture. Les chats ont toujours eu une place prépondérante dans l'art, qu'ils soient la pièce centrale de l'œuvre, ou qu'ils soient simplement un élément faisant partie de l’arrière-plan. Au travers cette exposition, on observe le succès des félins au travers des siècles. lien : https://uma-expo-legacy.s3.amazonaws.com/cats_in_art_history/index.html#/cats_in_art_history/ 5. Exposition virtuelle sur la mode à Versailles Le château de Versailles a mis en place deux expositions virtuelles consacrées à la mode Versaillaise pour femme et homme. Une mode qui inspire encore aujourd’hui les grands créateurs. Les expositions tentent de décrypter les codes qui ont émergé autour de la figure iconique de Marie-Antoinette et les tendances féminine et masculine qui en ont découlé. Une succession de portraits commentés sur lesquels il suffit de zoomer pour admirer les tenues. On peut également partir à la découverte des acteurs de la mode à cette époque : couturières, corsetières et marchands de mode. Paraître à la cour n’était pas si simple que ça ! lien : https://www.chateauversailles.fr/decouvrir/ressources/expositions-virtuelles#la-mode-a-versailles Pour garder le lien avec la culture, n’hésitez plus à profiter des expositions virtuelles de plus en plus en vogue. Une expérience à ne pas manquer !
Lifestyle
Agence de Paris
L’hôtel particulier de Serge Gainsbourg transformé en musée L’hôtel particulier de Serge Gainsbourg transformé en musée
30 ans après la mort de Serge Gainsbourg, après de longues années d’efforts, Charlotte va ouvrir la maison de son père au public. Actuellement en travaux, l’ouverture du musée serait prévue pour la fin de l’année 2021. Elle souhaite que le lieu soit « ancré dans le patrimoine parisien. » C'est au 5 bis rue de Verneuil dans le VIème arrondissement de Paris, que se camoufle l’hôtel particulier de Serge Gainsbourg, qui y a vécu de 1969 jusqu’à sa mort en 1991. C'est l’une des façades les plus connues de Paris, recouverte de graffitis et de messages de fans, qui est également devenue un lieu de recueillement pour tous ses admirateurs. Sa fille en est devenue propriétaire même si elle déclare : «La maison m’appartient, mais elle ne m’appartiendra jamais. C’est chez lui.» Elle a voulu préserver l’endroit en le laissant intact. Elle n’a rien touché, en respectant ce lieu tel un temple. On y trouve encore aujourd’hui un vinyle sur la platine, des mégots dans le cendrier et sur le sol, des inscriptions sur les murs… L’âme de Gainsbourg habite encore les lieux. L’artiste a voulu y créer une ambiance très sombre avec des murs peints en noir. Des pièces débordantes de souvenirs, où l'on peut découvrir le portrait de Brigitte Bardot et celui de Marilyn Monroe, le buste de Jane Birkin, un style persan dans la chambre avec des tissus noirs aux murs ou encore une petite pièce dédiée à la collection de poupées de Jane Birkin. Tony Frank, son ami depuis les années 60 a eu le privilège d’immortaliser l’artiste dans son intimité. Des photos où Serge Gainsbourg est allongé sur le tapis d’Orient de sa chambre ou encore entouré de marionnettes à son effigie. En 2018, le temps d’une exposition, on a pu découvrir ses clichés à la Galerie de l’Instant. Son ami déclare « C’est un lieu familial où Serge avait l’air très heureux et en même temps un lieu propice à la création, oui ! Il composait sa musique et il écrivait tous ses textes dans le salon, là où il y avait son piano. » Pour patienter jusqu'à l'ouverture prochaine du musée, on peut découvrir quelques images de la maison de Rue de Verneuil à travers le clip de sa fille Charlotte Gainsbourg « Lying with you », où on la voit enfant, découvrant toutes les pièces de la maison. Mais aussi dans le livre du photographe Tony Frank, qui se regarde comme un album de photos de famille avec des portraits de l’artiste hors du commun et de ses proches, "Serge Gainsbourg par Tony Frank". Source photo : https://www.lebonbon.fr/ http://www.paris-autrement.paris/
Lifestyle
Agence de Paris
L’impressionnant projet de la poste du Louvre  L’impressionnant projet de la poste du Louvre
La poste du Louvre vit actuellement ses derniers mois de travaux, après quatre années de transformation exceptionnelle. Il sera composé notamment de bureaux, de restaurants, de commerces, mais également d’un hôtel cinq-étoiles, d'un bar panoramique en rooftop avec une vue incroyable sur la Capitale et le retour du bureau de Poste historique. Un complexe labellisé développement durable, véritable lieu de vie accessible à tout public. Ce bâtiment construit en 1886 par l’architecte Julien Guadet d’environ 32 000 m2 est connu pour être le plus grand centre du courrier de France, ouvert vingt-quatre heures sur vingt-quatre, sept jours sur sept pendant plus d’un siècle jusqu’à sa fermeture en 2015. L’architecte Dominique Perrault, à qui on doit la Bibliothèque Nationale de France, a été nommé par la consultation européenne pour concevoir ce projet. Il a voulu préserver le bâtiment historique tout en ajoutant de la modernité et en y introduisant de nouveaux usages pour créer un espace hybride. La structure métallique a été conservée pour permettre de dégager de belles hauteurs et les baies vitrées apportent un maximum de lumière. Pour apporter un côté vert à cet espace, le rooftop offre 500 m2 de terrasse végétalisée. La poste du Louvre est devenue un complexe qui fusionne histoire et modernité dont la réouverture est prévue début 2022.
Lifestyle
Agence de Paris