voulez
vous
vivre ?

fr | en
Le blog

L' Arc de Triomphe empaqueté par Christo et Jeanne-Claude

Inspirations
Agence de Paris
Posté le 27/09/21

Une exposition éphémère qui marque les esprits :

 En ce mois de septembre, vous n’avez sûrement pas manqué la grande exposition éphémère, à titre posthume, des artistes contemporains Christo et sa femme Jeanne-Claude. Ce travail a été fécondé en 1961 et c’est tout juste 60 ans après que sa réalisation voit le jour. Par son histoire extraordinaire, il est évident qu’elle ne laissera personne indifférent.

1. Un rêve de jeunesse

Plus qu’une œuvre d’art, il s’agissait d’un rêve de jeunesse pour ce couple d’artistes contemporain.

Nés le même jour et à la même heure, Christo et son épouse Jeanne-Claude sont devenus célèbres par leurs réalisations gigantesques. A deux, ils conçoivent des œuvres émanant d’un travail et d’une réflexion échelonnée sur plusieurs années.

Dès 1962, le couple avait signé un photo-montage avec l'Arc de Triomphe empaqueté, l’idée leur étant venue lorsqu’ils regardaient ce monument depuis leur premier appartement parisien.

Seulement, comme l’avait expliqué Christo, le plus dur pour eux n’était pas le projet en lui même mais d’obtenir la permission et les subventions afin de pouvoir le réaliser.

En effet, ils doivent se battre pour une autorisation difficile à obtenir tant sur le plan artistique que politique. Leur création a fait l'objet de nombreuses critiques. Pour beaucoup, elle ne s’apparentait aucunement à de l'art. Au fur et à mesure des années, le pouvoir de persuasion du couple a été concluant pour changer certaines idées et obtenir la permission d'exprimer librement leur art. Aujourd’hui encore, nombreux ne comprennent pas les intentions de Christo, et demandent l’utilité de ses pratiques. Comme il l’avait stipulé, il a créé ces œuvres pour apporter une nouvelle perspective, un regard neuf sur des monuments qui poussent à être plus regardés.  Le couple recherchait une vision populaire, un art populaire pour un cri de liberté. Dès lors, le principe d'envelopper le monument repose sur la reconnaissance de celui-ci, tout en adoptant une toute autre forme, une nouvelle identité et un tout autre prestige.

Relativement 60 ans après la construction de cette idée, c’est seulement en 2018 que le  projet du couple sur l’Arc de Triomphe a été approuvé avec enthousiasme par le Président de la République. 

 Pourquoi empaqueter l’Arc de Triomphe ?  «Un réveil de Paris» ou un second souffle des artistes :  “Ce sera comme un objet vivant qui va s’animer dans le vent et refléter la lumière. Les plis vont bouger, la surface du monument devenir sensuelle”, expliquait Christo en présentant son ultime projet, deux ans avant sa mort. La réalisation devait se faire en 2020, malheureusement en raison du Covid, elle a dû être repoussée en 2021. C’est ainsi qu’en ce mois de septembre, l’Arc de Triomphe se retrouve empaqueté dans 25 000m2 de tissu recyclable en polypropylène argent bleuté, et ceinturé avec 3 000m de corde recyclable en polypropylène rouge. Il s’agit d’une référence aux couleurs du drapeau français (tissu bleuté, blanc du ciel et cordes rouges).

"On a une pensée pour Cristo et Jeanne-Claude. Ils auraient été extrêmement émus (...) car c'est l'aboutissement d'un rêve de 60 ans", a déclaré le chef de l’état dans un discours sur le toit du monument. "C'était un rêve fou et vous l'avez accompli, Vladimir (Yavachev, neveu de l'artiste), merci infiniment", a ajouté le chef de l’état

2. autres oeuvres de christo et jeanne-claude

Avant l'Arc de Triomphe, Christo et sa femme Jeanne-Claude ont sublimé bien d'autres monuments. On vous invite à découvrir leurs œuvres directement ici :
Le blog

Vous aimerez aussi

Le blog
Aujourd'hui nous mettons à l'honneur un lieu passionnant rempli d’histoire : La Villa Cavrois. On attend avec impatience sa réouverture pour que vous puissiez découvrir ce lieu unique !   Histoire d'un incontournable de l'architecture moderniste du XXème siècle : Conçue entre 1929 et 1932 par l’architecte Mallet-Stevens, la villa Cavrois a été créée à la demande de Paul Cavrois, industriel Roubaisien de textile qui fait l’acquisition d’un terrain à Croix, en périphérie de Roubaix. Il souhaite construire une villa où loger sa famille.  Dans un premier temps, il fait appel à l’architecte Jacques Gréber, spécialisé dans le design urbain qui lui propose une demeure dans le goût « néo-régionaliste ». Mais cela n’aboutit pas car il préfère confier le projet à l’architecte avant-gardiste Robert Mallet-Stevens après avoir visité l’une de ses réalisations, la rue Mallet-Stevens dans le 16ème arrondissement à Paris. Séduits par la perspective du cadre de vie sain, confortable et moderne que proposait l’architecte, Paul et Lucie Cavrois lui laissent l’entière liberté de concevoir leur maison familiale. L’architecte n’hésite pas à en faire un habitat hors normes qui nécessitera trois ans de travaux. La Villa est remarquable avec sa superficie de 2400 m2 habitables, 6 m de hauteur sous plafond, 1000 m2 de terrasses sur trois étages. Il a sélectionné des matériaux nobles tels que le marbres ou encore l’acajou pour une décoration épurée et moderne avec un mobilier au confort optimal. La Villa sera inaugurée à l’occasion du mariage de l’une des filles du couple, Geneviève.  L’histoire de la Villa Cavrois va prendre un tout autre tournant lors de la Seconde Guerre mondiale. Les Cavrois sont obligés de déserter et les Allemands la transforment en caserne à partir du 28 mai 1940. À la libération, l’armée française la réquisitionne. Malgré la dégradation liée à l'usage militaire, le mobilier a été conservé. Ce n’est qu’en janvier 1947 que la famille Cavrois retourne à son domicile et décide de faire appel à l’architecte Pierre Barbe pour l’aménagement intérieur. La famille y restera jusqu’en 1985, au décès de Lucie Cavrois. Le mobilier est dispersé et la villa est rachetée pour bâtir un lotissement. Malgré qu’elle soit classée monument historique depuis 1990, la demeure est dans un état de délabrement. En 1996 est créé un comité de soutien composé de trente trois architectes pour sensibiliser le pouvoir public. Ce n’est qu’en 2001 que l’Etat achète la Villa Cavrois et la partie centrale du parc, et sept ans plus tard commencent les travaux de rénovation. Il a été décidé de restituer la villa à l’identique par rapport au plan de 1932. Il faudra attendre 2015 pour que s’achève le chantier et qu'elle soit ré-ouverte au public.  On vous propose une petite vidéo pour une immersion dans ce lieu historique ! Source photo : https://fr.wikipedia.org/wiki/Villa_Cavrois Source vidéo :  https://www.youtube.com/watch?v=Qw6lnOjbUrM
Conseils Immobiliers
Agence de Paris
"C'est un projet de rêve pour un créateur comme moi, qui cultive une fascination pour l'aviation et l'exploration spatiale, explique Philippe Starck. J'aimerais créer une sorte de nid confortable aux murs soyeux conçu en harmonie avec les mouvements du corps dans un espace sans gravité." Le designer propose une décoration luxueuse, modulaire et lumineuse pour les visiteurs qui auront chacun leur propre cabine. Les hublots, quant à eux, offriront une vue imprenable sur la Terre. De quoi admirer les continents et les océans confortablement depuis sa cabine ! En effet, la société Axiom a prévu dès 2020 de prendre possession de la Station Spatiale Internationale. Amener des touristes et des fans de science-fiction dans l’espace, en orbite, situé à 408 kilomètres de la Terre : un rêve qui devient réalité.
Conseils Immobiliers
Agence de Paris