voulez
vous
vivre ?

fr | en
Le blog

Zoom sur une maison Bordelaise des années 70’s - Agence de Bordeaux

Inspirations
Agence de Paris
Posté le 11/10/21

Les années 1960-1970 consacrent des groupes d’architectes tels que l’Atelier de Montrouge, l’agence Salier-Courtois-Lajus-Sadirac à Bordeaux, l’agence Watel à Lille, etc. Un certain nombre d’entre eux réalisent des maisons groupées et des grandes demeures en référence à l’architecture danoise et au travail des architectes Arne Jacobsen, Jorgen Bo et Vilhelm Wohlert. Une autre partie réalise des « sculptures-habitacles » concrétisant l’idée d’une synthèse entre l’architecture et la sculpture (Bio ARCHITECTURE DE COLLECTION). 

Réinventer l’habitat et repenser les volumes sont les principales valeurs des architectes de cette époque. Ces années donneront naissance à plusieurs meubles intemporels, au design connu dans le monde entier tels que la chaise en cuir italien de Wassily et la chaise Cesca de Marcel Breuer, ainsi que la célèbre chaise longue LC4 signé le Corbusier, ou encore la table basse ronde de Pierre Paulin pour Artifort...

zOOM SUR UNE MAISON à L'ARCHITECTURE HORS NOrME DANS SON ENVIRONNEMENT.

A Bordeaux, située dans le prestigieux quartier de Primrose faisant face aux renommés cours de tennis, cette maison en béton des années 70 est l’œuvre de l’incontournable architecte des années 70, Michel SADIRAC. 

En 1965, il reçut le grand prix du Cercle d’études architecturales partagé avec l'Atelier d'urbanisme et d'architecture (AUA) et l’ Atelier de Montrouge.

Construite en 1977, elle développe plus de 300m2 répartis sur 3 niveaux, et suit un plan rectangulaire précis. 

Lumineuse, proposant des grands volumes, on retrouve des larges ouvertures vitrées tournées vers un patio central arboré offrant un jeu de transparence permanent. Un havre de paix dans lequel nous rêverons tous de vivre !

Au rez-de-chaussée, une grande entrée et un bureau desservent un escalier graphique proposant une lecture claire des volumes et distribuant un double espace de réception agrémenté d'une cheminée.

Dans le prolongement, une cuisine séparée et un espace salle à manger donnent sur un agréable patio de 40m2. L'étage est consacré aux espaces nuits et offre 4 belles chambres, 2 salles d'eau et une buanderie. Le dernier niveau est uniquement dédié à la suite parenthale avec une chambre, une salle de bains, un dressing, l'ensemble se prolongeant par un solarium central. Son architecture à la géométrie marquée, ses matériaux bruts et ses ouvertures traversantes omniprésentes créent une ambiance chaleureuse et conviviale. Ce bien séduira les inconditonnels d'architecture. Un garage double et une grande cave parfont ce lieu absolument unique dans un quartier familial prisé. 

 

Ateliers Lofts & Associés - Bordeaux

Le blog

Vous aimerez aussi

Le blog
Aujourd'hui nous mettons à l'honneur un lieu passionnant rempli d’histoire : La Villa Cavrois. On attend avec impatience sa réouverture pour que vous puissiez découvrir ce lieu unique !   Histoire d'un incontournable de l'architecture moderniste du XXème siècle : Conçue entre 1929 et 1932 par l’architecte Mallet-Stevens, la villa Cavrois a été créée à la demande de Paul Cavrois, industriel Roubaisien de textile qui fait l’acquisition d’un terrain à Croix, en périphérie de Roubaix. Il souhaite construire une villa où loger sa famille.  Dans un premier temps, il fait appel à l’architecte Jacques Gréber, spécialisé dans le design urbain qui lui propose une demeure dans le goût « néo-régionaliste ». Mais cela n’aboutit pas car il préfère confier le projet à l’architecte avant-gardiste Robert Mallet-Stevens après avoir visité l’une de ses réalisations, la rue Mallet-Stevens dans le 16ème arrondissement à Paris. Séduits par la perspective du cadre de vie sain, confortable et moderne que proposait l’architecte, Paul et Lucie Cavrois lui laissent l’entière liberté de concevoir leur maison familiale. L’architecte n’hésite pas à en faire un habitat hors normes qui nécessitera trois ans de travaux. La Villa est remarquable avec sa superficie de 2400 m2 habitables, 6 m de hauteur sous plafond, 1000 m2 de terrasses sur trois étages. Il a sélectionné des matériaux nobles tels que le marbres ou encore l’acajou pour une décoration épurée et moderne avec un mobilier au confort optimal. La Villa sera inaugurée à l’occasion du mariage de l’une des filles du couple, Geneviève.  L’histoire de la Villa Cavrois va prendre un tout autre tournant lors de la Seconde Guerre mondiale. Les Cavrois sont obligés de déserter et les Allemands la transforment en caserne à partir du 28 mai 1940. À la libération, l’armée française la réquisitionne. Malgré la dégradation liée à l'usage militaire, le mobilier a été conservé. Ce n’est qu’en janvier 1947 que la famille Cavrois retourne à son domicile et décide de faire appel à l’architecte Pierre Barbe pour l’aménagement intérieur. La famille y restera jusqu’en 1985, au décès de Lucie Cavrois. Le mobilier est dispersé et la villa est rachetée pour bâtir un lotissement. Malgré qu’elle soit classée monument historique depuis 1990, la demeure est dans un état de délabrement. En 1996 est créé un comité de soutien composé de trente trois architectes pour sensibiliser le pouvoir public. Ce n’est qu’en 2001 que l’Etat achète la Villa Cavrois et la partie centrale du parc, et sept ans plus tard commencent les travaux de rénovation. Il a été décidé de restituer la villa à l’identique par rapport au plan de 1932. Il faudra attendre 2015 pour que s’achève le chantier et qu'elle soit ré-ouverte au public.  On vous propose une petite vidéo pour une immersion dans ce lieu historique ! Source photo : https://fr.wikipedia.org/wiki/Villa_Cavrois Source vidéo :  https://www.youtube.com/watch?v=Qw6lnOjbUrM
Conseils Immobiliers
Agence de Paris
"C'est un projet de rêve pour un créateur comme moi, qui cultive une fascination pour l'aviation et l'exploration spatiale, explique Philippe Starck. J'aimerais créer une sorte de nid confortable aux murs soyeux conçu en harmonie avec les mouvements du corps dans un espace sans gravité." Le designer propose une décoration luxueuse, modulaire et lumineuse pour les visiteurs qui auront chacun leur propre cabine. Les hublots, quant à eux, offriront une vue imprenable sur la Terre. De quoi admirer les continents et les océans confortablement depuis sa cabine ! En effet, la société Axiom a prévu dès 2020 de prendre possession de la Station Spatiale Internationale. Amener des touristes et des fans de science-fiction dans l’espace, en orbite, situé à 408 kilomètres de la Terre : un rêve qui devient réalité.
Conseils Immobiliers
Agence de Paris