voulez
vous
vivre ?

fr | en
Le blog

voulez
vous
vivre ?

Le Blog

La Rochelle est victime d’un véritable engouement depuis quelques années qui ne cesse de croitre depuis le Covid au point d’avoir été élue dans le top 5 des villes préférées des français en 2021. Cette ruée vers le bord de mer à forcément des conséquences sur l’immobilier : prix au m² qui augmentent, densification de certains quartiers de la ville, pénurie de bien… faisons justement un petit tour d’horizon des quartiers les plus recherchés de ces nouveaux arrivants Rochelais.                                                                                                                                Commençons par l’hyper centre de La Rochelle qui est connu comme un lieu chaleureux où il fait bon vivre : on a tous en tête l’image du port avec les 2 tours, le marché, les balades en bord de mer, les restaurants et boutiques … le quartier est avant tout reconnu pour son dynamisme et sa gaieté. C’est le quartier favori des jeunes actifs et étudiants. 60% des logements dans l’hypercentre sont des appartements de 1 à 2 pièces offrant une surface comprise entre 18 et 45m². Le prix de la location se situe quant à lui aux alentours de 15€ par m². Cependant, les jeunes ne sont pas les seuls à peupler l’hypercentre rochelais. En effet, de nombreux bâtiments ayant été réhabilités, les populations plus âgées profitent de logements à l’accessibilité renforcée, mais également de logements avec des panoramas remarquables. Autre quartier très en vogue pour les jeunes, le quartier des Minimes. Les écoles du supérieur sont d’avantage présentes. Ainsi, la population de ce dernier est d'environ 8 000 habitants, jeunes, principalement locataires dans des biens de 40 m² en moyenne. L'immobilier dans ce quartier, plutôt récent, se compose de maisons individuelles et d'immeubles généralement situés sur le front de mer. Le prix au mètre carré d'un appartement s’élève aux environs de 4 000€ pour un appartement contre 3 500€ pour une maison. L’avantage de l’hypercentre et du quartier des Minimes est leur ouverture directe sur les quais du port, très appréciés des jeunes et personnes plus âgées qui profitent du climat favorable de La Rochelle pour flâner lors des soirées d’été et de la proximité avec tout ce que La Rochelle à de plus agréable à offrir. Contrepartie de ces logements proches de tout et de petites surfaces : une véritable saisonnalité de l’occupation des logements à lieux dans ces 2 quartiers. Dès la fin de la période scolaire, les logements voient les étudiants laisser place aux vacanciers, aspirant à profiter du dynamisme rochelais et des différents évènements qui s’y déroulent, comme les Francofolies par exemple ou le salon nautique international le Grand Pavois. Non loin de l’hypercentre, la Genette est un ancien quartier rochelais, de 1550. Il se situe à l’ouest du parc Charruyer, l’un des plus grands espaces verts de la ville. Très apprécié pour son calme, le quartier se situe aux abords de la place Verdun. Vieux quartier bourgeois de la ville, on y apprécie particulièrement son architecture. De plus, son parc de 40 hectares fait de ce quartier un espace de promenade privilégié des rochelais. Anciennement, le quartier accueillait majoritairement des rochelais à la retraite ou sans enfant à charge. En effet, on y compte seulement trois établissements scolaires, 11 commerces et 35 arrêts de transports. Malgré tout, depuis presque 2 ans maintenant, le quartier de La Genette voit sa population changer dû à l’exode urbain qui s’opère depuis peu, notamment en provenance de la capitale. Désormais, elle accueille clairement des jeunes familles nombreuses et au pouvoir d’achat élevé. Ainsi, ce quartier est véritablement en plein changement d’identité et les écoles ont déjà vu leurs effectifs se multiplier. Pourquoi un tel engouement ? On retrouve dans le quartier de la Genette desbiens offrant pour 45% d’entre eux une surface supérieure à 100m² et plus de 5 pièces. Seules 4% des habitations de ce secteur proposent moins de 40m². De plus, le style architectural du quartier est l’un des plus singulier de la ville et en vous promenant dans le quartier, vous aurez peut-être la chance d’admirer la villa Alsace classée Monument Historique. C’est LE quartier chouchou des nouveaux habitants venant de la capitale qui ne jure que par ce secteur de la ville pour leur implantation rochelaise ! Le quartier de Fétilly se situe au nord-ouest du centre ancien de La Rochelle et est un quartier au paysage urbain et à l'ambiance calme. Depuis quelques années, l’engouement autour de celui-ci a provoqué l’émergence de sous-quartiers à savoir la Trompette, Jéricho, Bel-Air. Historiquement, c’est la demande de logement de catégories sociales moyennes ou populaires qui a conduit à l'aménagement du quartier dans les premières décennies du 20e siècle. A cette époque, les constructions se multiplient, à l'initiative de propriétaires seuls, le plus souvent pour eux-mêmes. Ainsi, pas moins de 147 maisons sont construites dans le secteur de Jéricho-La Trompette entre 1900 et 1920. Mais la grande vague de construction à Fétilly concerne toutefois les années 1920-1930, avec 263 nouvelles maisons. Après 1950, le tissu urbain se densifie par le morcellement des parcelles et la création de nouveaux lotissements. Aujourd’hui ses 3364 habitants y vivent majoritairement en famille, les propriétaires constituent 77 % de la population et les maisons sont majoritairement individuelles (environ 8 biens sur 10). On y trouve principalement trois types de maisons ; des maisons de série de deux à quatre constructions identiques, des maisons basses (toutes les deux sont caractéristiques des quartiers d'origines plus populaires) et maisons de type villa. En effet, Fétilly s'est développé à l'emplacement de terrains agricoles ponctués par quelques grandes demeures et des corps de fermes. Certains de ces bâtiments existent encore aujourd'hui : le Petit-Fétilly, le Treuildes-Noyers, la Brande et le moulin de Mireuil. Anciennement populaire et ouvrier, Fétilly a vu pendant longtemps se succéder les familles rochelaises, qui ont su rénover leurs biens, ce qui a progressivement fait prendre de la valeur à ces derniers. Ainsi, aujourd’hui, c’est un quartier recherché et attractif puisqu’il dispose également de divers services et infrastructures de transport, de commerce (60), de sport, de loisir (piscine, gymnase, skate park, boulodrome, terrains de tennis, etc.), de culture, de santé, d'éducation (2 écoles) et une proximité directe aux parcs et au centre-ville. Connu pour son fameux chalet et pour son casino, la naissance du quartier du Mail s’opère au début du XVIIIème siècle. Celui-ci s’articule autour d’une promenade aménagée le long du front de mer. Peu après, les aménagements de l’avenue de Coligny font de celle-ci l’axe principal de l’urbanisation du quartier. Les avenues Guiton, Carnot et Coligny, bordées d’arbres, s’inspirent du modèle des larges avenues parisiennes. Le parc d'Orbigny (ancien Champ du Mail ou des Régates) vient compléter la promenade du Mail sur le front de mer, tout comme le parc Franck-Delmas, situé à l'extrémité ouest des allées du quartier.Le quartier devient une vraie entité et continue de se développer pendant toute la première moitié du XXe siècle avec d’autres habitations plus ou moins importantes, mais aussi beaucoup d’hôtels, de cafés et de petits commerces pour le bonheur des résidents et des vacanciers.Ainsi, Le Mail compte 77% sont propriétaires et 80% des biens sont des maisons, anciennes pour la plupart. Seulement 4% des biens font moins de 40m2 contre 52% qui en mesurent plus de 100. Très apprécié des vacanciers également, notamment pour son calme, sa verdure et sa proximité avec le centre-ville et la mer, 15.8% des biens sont des résidences secondaires. Anciennement, Saint-Maurice était une commune puis, après avoir été scindée en trois et rattachée aux communes de Lagord, de Laleu et de La Rochelle, elle finit par rejoindre entièrement cette dernière en 1880. Pendant longtemps, la vigne et culture du blé ont occupé une place importante dans les paysages et dans les activités des habitants de ce quartier, ce qui explique que les lieux n’ont été que champs, friches, bois, marais, et vers Laleu, des vignes, pendant longtemps. On y trouvait également de nombreux moulins.Durant la seconde moitié du 19e siècle, la population de Saint-Maurice commence à augmenter. Cependant, le développement urbain de Saint-Maurice n'intervient vraiment qu'à la fin du 19e siècle. L’installation du tramway dans la ville de La Rochelle a joué un rôle majeur dans le développement de quartier puisque la présence d’un dépôt a engendré la construction de nombreuses maisons, puis de commerces.Pendant toute la première moitié du 20 e siècle, le quartier se développe et plusieurs lotissements sont construits. Par la suite, face à l'augmentation du nombre d'élèves, une nouvelle école est construite. Mais l'Occupation et les bombardements de la Seconde Guerre mondiale viennent freiner ce développement. Après la guerre, la reconstruction se matérialise par la créationde la cité de la Rossignolette.Développé à partir de son bourg ancien, Saint-Maurice voit s’ériger des maisons individuelles dont plus de quatre sur dix datent de la période entre 1915 et 1948, le long des avenues Edmond-Grasset et Carnot notamment. Près de la moitié des maisons recensées sont des maisons basses de faubourg, en simple rez-de chaussée. On trouve également de nombreuses maisons de ville, à un étage, généralement implantées le long de l’avenue Carnot et de la rue Siegfried. De plus, beaucoup de biens s'inspirent de l'architecture de villégiature par leur décor,leur forme, les décrochements de plans. Certains sont mêmes qualifiées de "villas".En termes de transport, d’espace vert et d’éducation, Saint-Maurice est très bien desservie. Le tiers ouest de la ville de La Rochelle, est occupé par le quartier de Laleu-La Pallice qui jusqu’à la fin du 19e siècle, était couvert de champs, de vignes, de bois et de zones marécageuses. Le quartier comprend aujourd’hui des installations portuaires, industrielles et aéroportuaires, et l’habitat s’y concentre dans le village de Laleu.Dès son rattachement à La Rochelle, en 1880, le quartier change radicalement de visage, notamment avec la construction du port de La Pallice.À partir de la moitié du XXème siècle, les terrains agricoles laissent place à la construction de plusieurs lotissements, dont la pénurie a affecté la population grandissante. D'autre part, en matière d’équipements et d’infrastructures, de nombreux travaux d’extension et de modernisation relancent le port de La Pallice (dont une zone industrielle de 75 hectares). Les chantiers navals assurent aussi une grande part de l'activité de cette partie de La Rochelle. À cette même période, l’aéroport de Laleu est progressivement aménagé. Enfin, la construction du pont de l'île de Ré, remplace l'ancien bac qui assurait le passage entre La Pallice et l'île.À La Pallice, on trouve, à côté des cités patronales (cité Lefebvre, cité Migeon), de nombreux ensembles de maisons dites “ouvrières”. Les rangées de maisons, parfois de série, sont implantées le long des axes structurants du quartier. La majorité des maisons sont des petites maisons basses de faubourg, en simple rez- de-chaussée. Les maisons de ville, la plupart du temps dotées d'un étage, sont moins nombreuses. On notera aussi la présence de quelques maisons de villes plus cossues et de villas le long de l’avenue Carnot. Enfin, les activités viticoles,maraîchères et céréalières ayant été longtemps pratiquées dans ce quartier, il reste quelques vestiges de ces pratiques agricoles dans le bâti actuel, malgré les reconstructions et les remaniements. Ainsi, d’anciennes fermes se concentrent au cœur du bourg ancien. Situé entre le port des Minimes et la 2 ème plus belle gare SNCF de France, ce sont les cheminots et les marins qui ont marqué l’histoire du quartier populaire de Tasdon. Sa population a évolué au fil des années ; cheminots et marins ont cédé la place à des familles et des étudiants. En effet, à Tasdon-Bongraine, on dénombre 4 établissements scolaires, et pas moins de 70 commerces en tous genres ainsi que 155 arrêts de transport et une grande diversité de loisirs. De plus, le quartier se situant à moins de 10 minutes à vélo du Vieux-Port et à 6 minutes à vélo de l'Université, devrait à nouveau se rapprocher du centre, avec le projet de passerelle reliant le marais de Tasdon et la future gare routière, prévue pour le printemps 2022.
Conseils Immobiliers
Agence de Paris
Que l’on soit seul ou en couple, adepte de cette fête ou totalement réticent, le 14 février est le jour de l’année dédié à l’amour. Nombreux se posent cette perpétuelle question : « de quelle manière pourrais-je célébrer notre amour ? ». Certains trouveront leur bonheur dans les bras de son/sa partenaire devant un bon film, d’autres voudront essayer de marquer le coup.   Concernant ces derniers, nous vous proposons 7 façons originales de célébrer la Saint-Valentin.  1. La candlelight Assistez à une foule de concerts interprétés par des musiciens en direct dans certains des lieux les plus emblématiques de Paris. Retrouvez-les dans un cadre intimisme dont la seule lumière est la lueur des bougies sur scène. À l’occasion de la Saint-Valentin, Candlelight s’associe avec Cupidon lors d’un concert exclusif dans lequel vous pourrez retrouver les plus belles chansons romantiques interprétées par un duo de violons d’exception. L’évènement se déroulera le 15 février, de quoi prolonger votre petite virée romantique !  -                                                                                                                                                                          ® Julie Limont https://feverup.com/m/84611 2. Embarquer pour une escapade romantique et insolite En allant sur le site : bateaux parisiens, vous avez la possibilité de réserver facilement votre place à bord de la «  croisière diner Saint-Valentin ». Parcourez la capitale au soir à travers ce bateau entièrement vitré, avec un menu gastronomique conçu exclusivement pour cette occasion sous une ambiance intimiste et feutrée. De quoi passer un moment inoubliable avec votre moitié.  https://www.bateauxparisiens.com/fr/croisieres-speciales/croisieres-saint-valentin.html?gclid=Cj0KCQiArt6PBhCoARIsAMF5wahRjZ00FKzar2p60FTFYazqljl6XH2-OTnk7V0JH2soJaxI8aD2PC8aAkDaEALw_wcB#b9 3. "Love is in air" Pour les plus aventureux, chercheurs de sensation forte, iFly propose une offre moitié prix pour emmener sa moitié au 7ème ciel lors d’un baptême de chute libre.  https://www.iflyfrance.com/book-now/baptême/154   4. Hammam, sauna, piscines et massages... Mettez cette journée sur pause, le temps de passer un moment de détente en compagnie de votre partenaire. En ce jour spécial, vous pourrez profiter de cette parenthèse douceur avec de nombreux spas proposant des offres pour les duos. Du plus luxueux aux plus abordables et originaux, trouvez votre coup de coeur parmi notre sélection :  - L’hôtel Cheval Blanc de la Samaritaine. Réservé à la clientèle de cet hôtel 5 étoiles situé à quelques pas du Louvre, offrez-vous une nuit digne de ce nom et émerveillez-vous devant sa piscine ondulée de mosaïques artisanales signées Michael Mayer et son spa offrant des prestations de qualité. Véritable invitation poétique à l’évasion qui vous est profitable de 6h30 jusqu’à 22 heures. https://www.chevalblanc.com/fr/maison/paris/spa-et-piscine/  The Vandôme Spa by Asian Lounge. Situé dans le 1er arrondissement, choisissez ce spa de luxe pour un massage en duo dans une ambiance intimiste et moderne. Laissez-vous séduire également par sa piscine, son hammam, son jacuzzi et leurs soins mis à votre disposition dans un décor sobre et épuré qui ne vous laissera pas indifférent.  https://the-vendome-spa-by-asian-lounge-spa.mytreatwell.fr Le Spa dans le noir. Au concept unique, le spa dans le noir offre une expérience inédite avec des soins esthétiques et massages prodigués dans le noir ou en lumière tamisée. Il vous propose de libérer entièrement votre esprit afin de vous consacrer uniquement sur votre bien-être en éveiller vos sens, principalement celui du toucher. Pour la Saint-Valentin, ce spa propose une promotion de -10% sur une carte cadeau.  https://www.lespadanslenoir.com  - L’hôtel Barrière Le Fouquet's Paris. Dans un cadre absolument somptueux, embarquez votre moitié dans le spa le plus légendaire des Champs Elysées et entièrement privatisable à cette occasion. Piscine, hammam, sauna, petit-déjeuner gourmands, bouquet de 21 roses, massage relaxant et bouteille de champagne vous attendent dans cette formule complète proposée par staycation à prix réduit : https://www.staycation.co/fr/hotels/hôtel-barrière-le-fouquet's-paris-paradis-bleu  5. pour les amateurs d'art     Le musée Rodin organise une soirée « Love » pendant laquelle vous pourrez faire une visite du jardin et du musée autour du thème de l’amour. Il y aura des éclairages et une bande son       spécialement choisis pour l’occasion. L’Aquarium de Paris vous ouvre également ses portes pour une soirée entourée des valses des poissons.  https://www.parisinfo.com/musee-monument-paris/71204/Musée-Rodin-Paris  ; https://www.parisinfo.com/musee-monument-paris/71526/Aquarium-de-Paris                                                   6. POUR LES AMATEURS De musique                         Concernant les amateurs de musique, le Duc des Lombards, l’un des meilleurs club de Jazz de Paris organise la « Valentine’s Day Special ». L’excellent pianiste italien Antonio Farao vous donne      rendez-vous là-bas auprès de David Linx à la voix d’or, André Ceccarelli, l’un des meilleurs batteurs français ainsi que de Thomas Bramerie, le célèbre contrebassiste. https://quefaire.paris.fr/71841/soiree-speciale-saint-valentin-antonio-farao-trio-avec-andre-ceccarelli-thomas-bramerie-invite-david-linx                           7. POUR un moment magique                      Pour les gourmands et amateur de théâtre, optez pour une pièce de théâtre dans le magnifique Opéra Garnier puis allez dans son restaurant CoCo, vous invitant à célébrer la Saint-Valentin avec un menu spécial à la carte. CoCo sera plongé dans un cadre intimiste et une ambiance musique live. https://restaurant-coco.com                                                                                                                                                             Alors, quelle sera l’activité à la hauteur de vos envies ? 
Inspirations
Agence de Paris
  Crédit immobilier, prêt à taux zéro, rénovation énergétique, défiscalisation… Pour vous aider à vous projeter sereinement dans cette année à venir, on passe en revue les aides, les dispositifs et les mesures qui entreront en vigueur dès le 1er janvier. 1. Crédit immobilier  Les conditions d’octroi de crédit vont se durcir.  Pour rappel, les recommandations du Haut conseil de stabilité financière (HCSF) édictées fin 2019 deviendront obligatoires dès le 1er janvier. Que prévoient-elles ? D’une part, la durée du crédit ne pourra plus excéder 25 ans. Une dérogation est cependant prévue pour l’achat sur plan avec, dans ce cas, une possibilité d’emprunt sur 27 ans. D’autre part, le taux d’endettement sera limité à 35 % . Concrètement, pour emprunter, un ménage devra justifier de revenus plus de trois fois supérieurs à ses charges couplées aux mensualités de son emprunt. 2. Prêt à taux zéro (PTZ) La reconduction, jusqu’à fin 2023, du prêt à taux zéro.  Mais le PTZ, ça sert à quoi pensez-vous ? C’est un dispositif qui permet aux primo-accédants de financer une partie de leur achat immobilier pour des prêts allant de 20 à 25 ans, sans avoir d’intérêts à rembourser.  Concrètement, pour en bénéficier, vos revenus ne doivent pas excéder un certain montant, tout comme votre budget achat. Vous devez également vous porter acquéreur d’un bien neuf situé en zone tendue. Vous pouvez aussi acheter un bien ancien mais, dans ce cas, vous devez réaliser des travaux de réhabilitation à hauteur de 25% du montant de l’opération. 3. Rénovation énergétique Au cœur du plan de relance gouvernemental, la lutte contre les quelque 5 millions de passoires thermiques françaises restera une préoccupation majeure en 2022. Ainsi, le dispositif MaPrimeRénov’ sera abondé de 2 milliards d’euros supplémentaires pour vous encourager à entreprendre des travaux de rénovation complets.  Le mois de janvier verra aussi la création du Prêt avance rénovation. Destiné principalement aux personnes âgées à qui il permettra de financer le reste à charge de leurs travaux de rénovation, ce prêt sera garanti à hauteur de 75% par l’État.  Découvrir toutes les aides à la rénovation énergétique : France Rénov’   4. Défiscalisation Dans la série des bonnes nouvelles, le Pinel est reconduit jusqu’en 2024.  Si vous ne le savez pas encore, c’est ce dispositif qui vous permet de réduire vos impôts en investissant dans un bien immobilier neuf.  Petit bémol tout de même : vous n’aurez que jusqu’au 31 décembre 2022 pour profiter pleinement de ses avantages. Car ensuite, les critères d’éligibilité vont se durcir et l’avantage fiscal va être revu à la baisse. Moins connu mais pas moins intéressant, le dispositif Censi Bouvard est reconduit en 2022.    5. Encadrement des loyers La loi Elan de novembre 2018 autorise l’expérimentation de l’encadrement des loyers jusqu’en 2023. Comme son nom l’indique, ce dispositif doit limiter les augmentations de loyer lors des renouvellements de baux ou à la remise en location des biens. Cette réglementation concerne uniquement les communes situées en zone tendue, où la demande de logements est telle que les biens sont loués à des prix élevés. Paris a été la première à lancer l’expérimentation (2019), suivie de Lille l’année suivante. En 2021, nombre de communes ont à leur tour intégré le dispositif : les villes de Plaine Commune, en Seine-Saint-Denis, depuis juin ; Lyon et Villeurbanne depuis le 1er novembre ; et les neuf communes d’Est Ensemble, en Seine-Saint-Denis, depuis le 1er décembre. À Bordeaux et Montpellier, la mesure devrait entrer en vigueur mi-2022. 6. Louer abordable Mis en place en 2017 par l’ex-ministre du Logement, Emmanuelle Cosse, le dispositif Louer abordable vise à inciter les propriétaires bailleurs à baisser leur loyer au niveau des plafonds du parc social.  Vous êtes bailleur, qu’y gagnez-vous ?  Une compensation fiscale proportionnelle à l’effort que vous avez consenti. D’abord, le taux de réduction d’impôt ne sera plus conditionné au territoire où vous louez votre bien. Ensuite, les barèmes seront refondus : la réduction d’impôt accordée sera de 15% pour les logements affectés à la location intermédiaire et de 35% pour les logements affectés à la location sociale. Enfin, à la sortie du dispositif, le bailleur pourra relever son loyer au niveau du marché du parc privé, ce qui lui était jusqu’alors très difficile.  Vous avez désormais toutes les cartes en main pour mener à bien vos projets immobiliers en 2022.   Retrouvez l’intégralité de l’article sur :  meilleursagents.com      
Conseils Immobiliers
Agence de Bordeaux
  À l’occasion du 60ème anniversaire du tout premier défilé d’Yves Saint Laurent, une exposition inédite et exceptionnelle aura lieu dès le samedi 29 janvier jusqu’au 15 mai 2022.  Pour cet évènement, la fondation Pierre Bergé - Yves Saint Laurent invite 6 musées prestigieux à collaborer main dans la main et crée une exposition géante déclinée dans ces 6 institutions de l’art parisien. En tête d’affiche vous retrouverez : Le Centre Pompidou, le Louvre, le Musée d’Art Moderne de Paris, le Musée d’Orsay, le Musée National Picasso-Paris ainsi que le Musée Yves Saint Laurent Paris !  Intitulée « Yves Saint Laurent aux musées » l’exposition propose de retracer le parcours du créateur tout en ayant pour objectif de faire une mise en lumière sur l’amour que porte celui-ci pour l’art. Sa carrière, ses oeuvres, son inspiration, retrouvez tout sur son l’histoire à travers chacune de ces institutions d’art reprenant diverses parties de son parcours. Un moyen innovateur d’apprendre, et d’exploiter ses multiples facettes.  Le centre Pompidou retracera le parcours du styliste ayant grandi et évolué pendant plus de quarante ans de carrière et le considère comme le témoin de l’évolution de la création artistique du XXème siècle.  Le Louvre accueille les oeuvres et références des arts décoratifs qui ont inspiré le couturier. Il se focalisera également sur l’or car, très admiratif de cette couleur, on le retrouve souvent dans le travail d’Yves Saint Laurent.  Le Musée d’Art Moderne se concentrera sur les jeux de couleurs, l’utilisation de la matière et de la lumière que l’on retrouve également dans les collections du créateur.  Le Musée d’Orsay explore les codes féminin/masculin ainsi que l’influence de Marcel Proust sur les collections d’Yves Saint Laurent.  Le Musée National de Picasso partagera une sélection de pièces du créateur fortement influencée par le peintre espagnol. Le couturier avait énormément d’admiration envers Picasso et s’en ai inspiré.  Le Musée Yves Saint Laurent, quant à lui, dévoilera des pièces inédites et des archives de la maison de couture. 
Inspirations
Agence de Paris

LA NEWSLETTER